En vedette
Facebook
 
Recherche
 
 
La RICE du Mont-Mégantic

La Réserve internationale de ciel étoilé du Mont-Mégantic s’étend sur une superficie de près de 5 500 km2. Elle est centrée sur le parc national et l’Observatoire du Mont-Mégantic et s’étend sur un rayon de 50 km. Elle comprend également la Ville de Sherbrooke, située à 60 km à vol d’oiseau. Ces zones ont été déterminées suite à des calculs qui ont permis d’identifier les différentes sources contribuant à la pollution lumineuse mesurée au sommet du mont Mégantic.

Un panneau a été placé au pied de la montagne et d’autres le seront ailleurs dans la région pour informer les automobilistes qu’ils se trouvent dans une réserve internationale de ciel étoilé.

 
La reconnaissance a été remise en septembre 2007 lors d'un symposium auquel ont participé une centaine de personnes provenant de la France, des États-Unis, et du Canada.

De gauche à droite :
1ère rangée : Pierre Goulet, directeur du parc national du Mont-Mégantic, Chloé Legris, ingénieure et chargée de projets pour l'ASTROLab du Mont-Mégantic, Robert Lamontagne, directeur exécutif de l'Observatoire du Mont-Mégantic, Jean Perrault, maire de Sherbrooke.
2ème rangée : René Doyon, directeur de l'Observatoire du Mont-Mégantic, Colette Roy-Laroche, mairesse de Lac-Mégantic, Ginette Dupuis, préfet suppléante de la MRC du Granit.
3ème rangée  : Christian K. Monrad, vice-président de l'IDA, Bernard Malenfant, président-fondateur de l'ASTROLab du Mont-Mégantic, Jean-Louis Gobeil, Maire de Notre-Dame-des-Bois.

 
De nombreux journalistes se sont déplacés pour assister à l'événement qui a été retransmis à l'échelle nationale sur les grandes chaînes de radio et de télévision.

 
Photo de groupe des participants.
 
 
Pollution Lumineuse