LA LUMIÈRE BLANCHE
La lumière blanche (par exemple celle du soleil) est composée de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel, que l'œil peut percevoir, ainsi que de rayons infrarouges et ultraviolets, que l'œil ne peut percevoir. La couleur de la lumière est déterminée par sa longueur d'onde, mesurée en nanomètres (nm), c'est-à-dire en milliardièmes de mètre. La figure ci-dessous représente le spectre de la lumière visible, qui comporte des longueurs d'ondes allant de 400 nm (violet) à 700 nm (rouge).
 
Les ampoules émettent des longueurs d'ondes dont les intensités relatives varient selon le type d'ampoule. Les sources de lumière blanche contiennent toujours de fortes proportions de lumière bleue. Les figures ci-dessous représentent les spectres lumineux d'une ampoule au mercure (à gauche) et d'une ampoule au sodium à haute pression (à droite). La lumière émise par l'ampoule au mercure est très blanche et comporte beaucoup plus de lumière bleue que la lumière émise par l'ampoule au sodium à haute pression, qui est plutôt jaune. De ce fait, l'ampoule au mercure contribue beaucoup plus à la pollution lumineuse que l'ampoule au sodium à haute pression.
 
Spectre lumineux d'une ampoule au mercure.
 
Spectre lumineux d'une ampoule au sodium à haute pression.
 
 
plan du site