En vedette
Facebook
 
Recherche
 
 
Un gaspillage d'énergie
 
En Amérique du Nord, l'énergie lumineuse dépensée à éclairer inutilement le ciel s'élève chaque année à près d'un milliard de dollars. Cette énergie est purement gaspillée et contribue à augmenter l'émission des gaz à effet de serre lorsque l'électricité est produite par les combustibles fossiles, ce qui est généralement le cas.

Au Québec, zone géographique réputée pour générer le plus de lumière par habitant au monde, les économies qui pourraient résulter d'une meilleure gestion de l'éclairage sont estimées à plus de 700 GWh annuellement, ce qui représente l'énergie consommée par environ 20 000 maisons chauffées à l'électricité. Tout ce gaspillage coûte plus de 50 millions de dollars par an!
 
En 1997, à la demande d'un regroupement d'astronomes, des observations spécifiques destinées à l'étude de la pollution lumineuse ont été réalisées par les satellites météorologiques militaires DMSP de la US Air Force, donnant lieu au premier Atlas de la pollution lumineuse. Ces images ont permis d'analyser la luminosité du fond du ciel. La carte ci-dessus dresse un portrait de la situation dans l'est de l'Amérique du Nord. Les différentes couleurs représentent les degrés de pollution lumineuse selon l'échelle de Bortle dont la légende se trouve dans le tableau ci-dessous.
(Cinzano, Falchi & Elvidge 2001; Isobe, Hamamura & Elvidge