En vedette
Facebook
 
Recherche
 
 
Lexique
Éclairement
L'éclairement est la densité de flux lumineux, c'est-à-dire le rapport entre le flux lumineux reçu par une surface et l'aire de cette surface. L'éclairement s'exprime en lux (lumens par mètre carré) ou en pied bougie (lumen par pied carré). L'éclairement peut se calculer ou se mesurer avec un appareil appelé luxmètre.

L'éclairement moyen initial est l'éclairement moyen d'une surface avant l'application du facteur de maintenance. On en tient compte au moment de la mise en place du dispositif d'éclairage.

L'éclairement moyen maintenu est l'éclairement moyen d'une surface après l'application du facteur de maintenance. Il correspond à l'éclairement prévu à long terme.


Efficacité du luminaire
L'efficacité du luminaire est le rapport entre le flux lumineux sortant du luminaire et le flux lumineux émis par l'ampoule.


Efficacité lumineuse
L'efficacité lumineuse est le rapport entre le flux lumineux et la puissance électrique consommée. Elle s'exprime en lumens par watt (lm/W).

Le flux lumineux d'une source lumineuse décroît dans le temps. Lors des calculs d'éclairement, il faut tenir compte de l'efficacité lumineuse initiale et de l'efficacité lumineuse moyenne. La dépréciation du flux lumineux d'une ampoule à la moitié de sa durée de vie est une valeur généralement fournie par les manufacturiers.


Facteur de maintenance
Le facteur de maintenance est utilisé lors des calculs d'éclairement afin d'évaluer l'éclairement moyen maintenu, aussi appelé simplement éclairement moyen. Ce facteur tient compte des divers éléments qui ont un impact sur le changement du flux lumineux dans le temps : dépréciation du flux émis par l'ampoule, encrassement du luminaire, perte d'étanchéité, pertes dans le ballast, etc. Au moment de la mesure, on diminue volontairement la puissance de l'éclairage de façon à ce qu'il corresponde à celui qu'on veut obtenir à plus long terme, c'est-à-dire en multipliant la puissance réelle par le facteur de maintenance. Ce facteur varie typiquement de 0,6 à 0,9 selon le type d'ampoule.


Flux lumineux
Le flux lumineux correspond à la puissance totale émise par l'ampoule compte tenu de la sensibilité relative de l'œil. Il s'exprime en lumens (lm) et sa valeur est inscrite sur l'emballage des ampoules.


Intensité lumineuse
L'intensité lumineuse s'exprime en candelas (cd) et correspond au flux lumineux émis par une source par unité d'angle solide. 1 cd = 1 lm /sr.


Rapport photométrique
Un rapport photométrique décrit les caractéristiques principales d’un luminaire, notamment la façon dont le rayonnement en est émis. Il contient toutes les informations techniques concernant la fabrication du luminaire et, plus particulièrement, les données suivantes :

  • Proportion du flux lumineux émis au-dessus de l’horizon ;
  • Proportion du flux lumineux servant à éclairer le sol ;
  • La classification « cutoff » de l’IESNA ;
  • Distribution horizontale du flux lumineux autour du luminaire ;
  • Autres information (courbes isolux et isocandélas, coefficient d’utilisation, etc.).