Comment évaluer la conformité d'un site ?
 
Pour évaluer la conformité d'un site, il faut simplement s'assurer que les ampoules et les luminaires respectent la réglementation.



1. Évaluation de la conformité de l'ampoule
  • Évaluation de jour
 

1.    Vérifiez le type d’ampoule utilisé. Cette donnée est inscrite sur la plaque signalétique du luminaire.

 
Cette fiche signalétique indique que ce luminaire utilise une ampoule MA400, c'est-à-dire une ampoule aux halogénures métalliques (MA) de 400 W.


2.    Observez la forme de l’ampoule.

 
Voici une série d'ampoules au sodium haute pression. Leur puissance est inscrite sur le verre, ce qui n'est pas facile à voir lorsqu'on ne peut s'approcher suffisamment. La longueur du filament donne un bon indice de la puissance de l'ampoule car elle augmente avec la puissance.
 
Sur la photo ci-dessus, on peut voir de gauche à droite des ampoules au sodium à haute pression : deux de 70 W, trois de 150 W et une de 250 W.


Voici une série d'ampoules au mercure et aux halogénures métalliques. Les deux types d'ampoules ont la même forme et peuvent être opaques ou transparentes. Pour cette raison, il est difficile de les distinguer. La taille de l'ampoule augmente avec sa puissance.
 
Sur la photo ci-dessus, on peut voir de gauche à droite des ampoules au mercure et aux halogénures métalliques : trois de 175 W, deux de 250 W et deux de 400 W.


  • Évaluation de nuit
 
La nuit, c'est la couleur de la lumière qui indique si elle émise par une ampoule au sodium haute pression (lumière jaune) ou par une ampoule au mercure ou aux halogénures métalliques (lumière blanche).
 
Éclairage fourni par une ampoule au mercure ou aux halogénures métalliques.
 
Éclairage fourni par une ampoule au sodium à haute pression.
 
2. Évaluation de la conformité du luminaire
 
  • Évaluation de jour

Vérifiez si les luminaires sont munis d’une lentille plane et si les ampoules se trouvent complètement à l’intérieur des boîtiers des luminaires. Lorsque ce n’est pas le cas, il faut vérifier si les luminaires correspondent aux fiches techniques et/ou aux rapports photométriques remis lors de la demande de permis.

  • Évaluation de nuit

Il n’y aucun moyen d’évaluer visuellement la proportion de lumière émise vers le ciel, à moins d’un cas flagrant de non-conformité, tel qu’illustré sur les photos ci-dessous.

 
La lumière sur le côté droit du luminaire est éblouissante car l'ampoule n'est pas parfaitement encastrée dans le boîtier.


La lumière se propage sur les murs du bâtiment, bien au-dessus du luminaire.
 
3. Évaluation de l'éclairement
  • Évaluation de jour


Comparez les informations reçues lors de la demande de permis ou certificat avec celles retrouvées sur le site, c’est-à-dire le nombre de luminaires et les puissances de chacune des ampoules. C’est la seule façon de vérifier la conformité de l’éclairement selon qu’il a été planifié avec les équivalents en lm/m² (secteur résidentiel et petites surfaces) ou avec les calculs.

  • Évaluation de nuit

Si des doutes persistent quant à la conformité de l’éclairement, vous pouvez évaluer l’éclairement au sol à l’aide d’un luxmètre et comparer les mesures avec les transmis. N’oubliez pas d’appliquer le facteur de maintenance!

 
plan du site